Accueil -  Actualités - Strasbourg : concertation en cours sur les espaces publics des abords de l'ancienne Manufacture des tabacs

Le 12/04/2021 à 16h

Strasbourg : concertation en cours sur les espaces publics des abords de l'ancienne Manufacture des tabacs

Un urbaniste sera désigné au cours de l'année, après plusieurs temps de concertation avec les habitants qui auront lieu jusqu'à l'été. Le programme défini par l'agence Linder est déjà bien avancé : reste à clarifier les règles de circulation du côté de la rue de la Krutenau, l'usage d'un nouvel espace qui s'ouvre rue de la Manufacture, et trouver des pistes pour valoriser le parc de l'annexe de la Haute école des arts du Rhin qui ouvrira en 2023.

Strasbourg : concertation en cours sur les espaces publics des abords de l'ancienne Manufacture des tabacs

Un îlot de plus de 14 000 mètres carrés en plein centre-ville, avec une cour intérieure d'environ 6 000 mètres carrés : dans le quartier de la Krutenau, l'ancienne Manufacture de tabacs est en pleine mutation. Après la livraison d'une auberge de jeunesse en fin dernière, une concertation s'ouvre pour définir les usages des abords des bâtiments qui accueilleront aussi deux écoles d'ingénieurs et une école d'art, ainsi qu'un pôle entrepreunarial et des événements ouverts à tous. La première réunion publique qui s'est tenue lundi 29 mars a permis de préciser un calendrier et un mode opératoire pour la réalisation des espaces publics extérieurs : la concertation s'achèvera au mois de juin, avant le lancement d'une consultation pour désigner un urbaniste "d'ici le début de l'année prochaine" et le démarrage des travaux début 2022.

Ouvrir l’ancienne usine sur le quartier

Les principales questions abordées dans le questionnaire livré aux habitants concernent les mobilités et la qualité des espaces qui favoriseront l'ouverture de l'ancienne usine sur le quartier. Côté rue de la Krutenau, comment "faire cohabiter les différents modes de circulation", en donnant la priorité aux modes doux, comme le souhaitent les nouveaux élus écologistes de la Ville et de l'Eurométropole ? Faut-il créer une zone de rencontre, piétonniser certains secteurs ? Et, du côté de la rue de la Manufacture, un nouvel espace en forme de triangle sera ouvert au public en démolissant le mur de l'ancienne usine : comment les habitants souhaitent-ils l'aménager ? Enfin, la Ville souhaite recueillir des pistes pour valoriser le jardin de l'annexe de la Haute école des arts du Rhin.

Fermée en 2010, la manufacture a été ouverte ponctuellement en 2018, avec une démarche d'urbanisme transitoire qui a permis aux habitants de la découvrir grâce à divers événements organisés sur place (marchés de producteurs, soirées), avant le démarrage des travaux. Le projet défini par l'agence Linder est déjà bien avancé. Le chantier du pôle rassemblant deux écoles d'ingénieurs dépendant de l'université de Strasbourg, l'ENGEES, l’École nationale du génie de l'eau et de l'environnement, et l'EOST, l'École d'ingénieurs en géophysique, est en cours, sous la direction de Vurpas Architectes. Co-financé par la ville, le nouveau site ouvrira à la rentrée 2022 sur environ 10 000 m², entre la rue de la Manufacture et celle des Poules.

Un dernier lot à programmer

Livrée en fin d'année dernière, l'auberge de jeunesse de 2 700 m² doit ouvrir au mois d'avril : son inauguration a été reportée jusqu'à présent à cause de la crise sanitaire. Juste à côté, un pôle entrepreneurial pour les start-ups et les entreprises créatives va entrer en travaux au cours du prochain semestre, en même temps qu'une annexe de la Haute école des arts du Rhin (Hear), qui accueillera ses premiers étudiants en 2023 sur environ 4 250 m².

Au cœur du bâtiment, un espace dédié aux producteurs bio entrera en travaux à l'automne sur 1 300 m², juste à côté d'un futur pôle évènementiel - un appel à manifestation d'intérêt sera lancé en avril pour désigner l'exploitant. L'objectif sera d'ouvrir la cour centrale au public à l'été 2022, avant la rentrée des étudiants du pôle universitaire. Enfin, la programmation d'un dernier lot de 740 m² de surface de plancher reste à définir - la Ville souhaite y accueillir des fonctions 'citoyennes, de service, et/ou de développement économique'.

Gabrielle Trottmann, journaliste de Cadre de Ville


DECOUVREZ TOUS LES ARTICLES DE NOTRE PARTENAIRE CADREDEVILLE


Inscrivez-vous gratuitement sur cadredeville.com et bénéficiez d’un essai offert pour accéder aux derniers articles, jurisprudences, et commentaires d’arrêts de la rédaction de Cadre de Ville.


Inscription gratuite à l'édition ville
Inscription gratuite à l'édition juridique

Les derniers articles pour vous :

Evreux : le campus de l'institut des soins infirmiers s'intègrera dans un quartier vert mixte en hyper-centre

Refus d’abrogation d’un PLU – Le Conseil d’État limite les vices invocables après l’expiration du délai de recours contentieux

Article 55 de la loi SRU : à quoi va ressembler l’après 2025



ARTICLES RECENTS :
Sceaux : Philippe Laurent présente sa stratégie et ses outils urbains
Le 24/09/2021 à 09h

Sceaux : Philippe Laurent présente sa stratégie et ses outils urbains

Des services pointus, un règlement d'urbanisme précis, des outils opérationnels adaptés, des expériences démocratiques innovantes, au service d'un projet de ville mixte, tant socialement, qu'entre fonctions de travail et résidentielles. Coworking et tiers-lieux ont ainsi fait leur apparition, et un projet pour "inventer la métropole du Grand Paris" est en cours de commercialisation par Nacarat. "Nous pratiquons depuis quarante ans la séparation du foncier et du bâti pour la production de logements sociaux", revendique par ailleurs le maire.

Lire plus
798 079  entreprises enregistrées