Publiez et
dématérialisez
vos marchés
Vous êtes une entreprise, surveillez les marchés publics dès maintenant

+ de 600 000 appels d'offres par an, livrés chez vous

  • Ne perdez plus de temps à chercher vos appels d'offres

  • Recevez chaque jour vos marchés par e-mail

  • Accédez à toutes les sources : Boamp, Joue, presse, E-MP...

  • Téléchargez les dossiers de consultation (DCE)

  • Remplissez automatiquement vos formulaires

  • Déposez vos offres et candidatures en toute sécurité

  • Surveillez vos concurrents

Pointe
Les derniers appels d'offres
Mairie des lilas

Séjours de vacances hiver 2023

Référencez-vous
dans l'annuaire d'entreprise

Les marchés publics représentent plus de 120 milliards d'euros chaque année en France ! Soyez présent dans l'annuaire
des fournisseurs
des marchés publics pour être visible auprès des acheteurs, regarder les offres de sous-traitance, etc.

Actualité des marchés publics
Île-de-France : un quart des hectares vendus par an sont des fonciers à urbaniser
Le 25/10/2022 à 14h

Île-de-France : un quart des hectares vendus par an sont des fonciers à urbaniser

Alors que la région capitale affiche une trajectoire ZAN exemplaire en hectares consommés, mais aussi en densité de construction, l'Observatoire du foncier estime que près de 3 000 ha sont cédés pour l'urbanisation, chaque année depuis 10 ans, soit en valeur 8,5 milliards, le cinquième des 42 milliards du marché global. La moitié de ces 8,5 milliards concerne des terrains déjà bâtis - donc du renouvellement urbain. Les professionnels de l'aménagement représentent 86% des acquéreurs. Cette première mise en évidence de la chaîne du foncier dans la région intervient sur fond de stabilisation du marché d'ensemble des terrains dans la région. Présentant non pas les derniers chiffres de conjoncture, mais "une note de tendance", qui prend du recul sur les phénomènes à l'œuvre dans la région capitale dans les marchés fonciers. L'Observatoire régional du foncier, l'ORF, met en évidence, ce 20 octobre 2022, une tendance de fond à la baisse en 2020 puis une stabilisation des cessions à titre onéreux. Depuis 2019, maintenant que les chiffres de l'année 2020 fournis par l'administration des finances publiques sont consolidés, il se confirme que tous les indicateurs ont baissé jusqu'à un quatrième trimestre en fort rebond, où 19 000 transactions ont été enregistrées. Le nombre annuel des transactions est cependant tombé, de 66 000 en 2019, à 60 000 (-9%), les superficies échangées de 16 000 à 14 000 ha (-11,5%), et les valeurs échangées de 47 à 40 milliards d'euros (-14%). Ce mouvement à la baisse est particulièrement plus marqué autour des futures gares de transport en commun : celles du Grand Paris Express, celles d'Eole et de la ligne 11 du métro. L'ORF recense 2 600 transactions (-21%), 3,5 milliards de volume financier (-43%), et 242 hectares échangés (-27%). La ligne 15 sud reste la plus active avec 600 transactions , dont la moitié dans cinq gares : Fort d’Issy, Saint-Maur-Créteil, Villejuif-Louis-Aragon, Champigny-Centre et Vitry-Centre.

Lire plus
;
835 608  entreprises enregistrées