Accueil -  Actualités - Altarea Cogedim lance une foncière commerciale solidaire

Le 13/12/2018 à 21h

Altarea Cogedim lance une foncière commerciale solidaire

"Ce qu'on souhaite, ce n'est pas simplement construire et partir, mais de rester", plaide Alain Taravella, président fondateur d'Altarea Cogedim. Le groupe présentait mercredi 5 décembre, dans le cadre du SIMI, SOCO, une foncière commerciale solidaire développée avec le crédit coopératif et l'entreprise d'économie solidaire Baluchon, destinée à porter des rez-de-chaussée dédiés à l'économie sociale et solidaire sur le long terme.

Altarea Cogedim lance une foncière commerciale solidaire

La foncière commerciale solidaire a été présentée en présence de la Ville de Paris, en la personne de son adjoint à l'urbanisme, qui y voit le signe du ruissellement de l'innovation urbaine développée par les appels à projets urbains innovants vers la fabrique urbaine classique.

Alterea Cogedim se targue désormais du titre d' "entrepreneur de ville", plutôt que simple promoteur, gestionnaire de lieux de vie, plutôt que simple constructeur. La création d'une foncière sociale et solidaire vient d'un constat simple, selon le directeur général d'un groupe qui représente également la troisième foncière commerciale en France : le constat qu''il y avait une appétence pour d'autres façons de consommer, et que des acteurs économiques, certes relevant de l'économie sociale et solidaire, mais acteurs économiques tout de même, sont à même d'y répondre.
La foncière commerciale solidaire vise à rendre possible l'utilisation de rez-de-chaussée commerciaux par des acteurs de l'économie sociale et solidaire par un montage innovant garantissant que ces pieds d'immeuble ne soient pas transformés en d'autres commerces. La foncière répond aux besoins des entreprises d'économie sociale et solidaire, des entreprises, certes rentables, mais qui dégagent peu de marges, et qui ont besoin d'un coup de pouce à leur lancement.

Pour Louise Fourquet, directrice générale de Baluchon Conseil, la foncière permet ce coup de pouce, et constitue, à ce titre, un "nouvel outil pour une ville conviviale et inclusive, en permettant d'accompagner les acteurs de l'économie sociale et solidaire jusqu'à leur maturité."

Ce modèle de foncière commerciale solidaire avait été développé, à l'origine, par Ogic pour répondre à Réinventer Paris sur le site des Bains Douches Castagnary, dans le quinzième arrondissement de la capitale. Arrivé second, le groupe avait gardé le modèle, pour le déployer sur un des sites de la SEMAPA, qu'il a gagné avec Altarea Cogedim. Un satisfecit pour Jean-Louis Missika, qui y voit le signe que les appels projets urbains innovants commencent à essaimer dans les manières de faire la ville. Voire, le symbole de l'arrivée de nouveaux acteurs, comme Baluchon, dans la fabrique de la ville. Un véritable "chaînon manquant" de l'urbanisme pour l'adjoint à l'urbanisme de la maire de Paris.
Altarea Cogedim souhaite désormais déployer le modèle à d'autres opérations. .

Arnaud PAILLARD, Chef d’édition de Cadre de Ville

ARTICLES RECENTS :
JOP 2024 / Le Bourget : La Solidéo retient cinq candidats pour réaliser le Village des médias
Le 09/12/2019 à 09h

JOP 2024 / Le Bourget : La Solidéo retient cinq candidats pour réaliser le Village des médias

La Solidéo avait présenté le 2 octobre les deux lots de 30 000 m² et 61 000 m² qui vont constituer le nouveau quartier. Deux mois plus tard, les groupements admis à candidater ont été annoncés. Les offres seront remises en avril 2020, pour une sélection par la Solidéo en mai 2020.

Lire plus
731 292  entreprises enregistrées